Archives par mot-clé : espace transnational

From medical tourism to regionalism from the bottom up: emerging transnational spaces of care between Libya and Tunisia

Résumé de l’article : ROULAND Betty, JARRAYA Mounir, 11 mai 2019, « From Medical Tourism to Regionalism from the Bottom Up: Emerging Transnational Spaces of Care Between Libya and Tunisia », Journal of Ethnic and Migration Studies [En ligne]

Cet article analyse l’émergence d’un espace de soins transnational et du processus de régionalisation « par le bas » à travers l’étude de cas de patients libyens recourant aux services des cliniques privées dans la ville tunisienne de Sfax. Si les mobilités médicales des Libyens en Tunisie s’inscrivent dans des logiques de contiguïtés antérieures aux soulèvements populaires de 2011 (géographique, culturelle, politique, historique), l’escalade de violences qui règne depuis lors dans le pays a entraîné une augmentation accrue de la patientèle libyenne et de l’offre de santé privée à Sfax. Dans la mesure où les données « officielles » s’avèrent en décalage avec les logiques de circulations déployées par les patients libyens, ce papier vise à déconstruire des catégories dichotomiques peu significatives (« touriste médical » vs « réfugié »). La méthodologie développée s’appuie sur une enquête par questionnaire auprès des patients libyens (n = 205) dans quatre cliniques privées de la ville de Sfax ainsi que des entretiens semi-directifs menés avec des professionnels du (para)médical entre 2014 et 2015. Impulsé par les investissements des professionnels de santé locaux, le développement du secteur privé de santé à Sfax est endogène et repose sur une patientèle provenant très majoritairement de Libye. Depuis les années 1960, l’évolution du contexte géopolitique régional produit des figures migratoires (diaspora, voyageur médical, blessés de guerre, patients transnationaux) et des spatialités spécifiques (échelle transfrontalière, intra-régionale). Les résultats collectés ont permis d’identifier quatre périodes géopolitiques clés : (1) la systémogénèse des échanges facilités par la présence de la diaspora libyenne et les accords bilatéraux entre les deux pays ; (2) l’émergence de l’industrie du tourisme médical dans un contexte d’embargo ; (3) la situation de crise de 2011 et l’afflux des blessés de guerre ; (4) l’accroissement des circulations thérapeutiques et l’émergence d’un espace de soins transnational résultant de la guerre en Libye.

This paper analyses the emergence of transnational care through the case study of Libyan patients seeking care in the Tunisian city of Sfax as a result of changes triggered by the 2011 Arab uprisings. Deconstructing categories of ‘medical tourist’ and ‘medical traveller’, we examine how the evolving geopolitical context produced specific migratory profiles (diasporic, traveller, cross-border, war-wounded and transnational patients) and spaces (cross-border, (intra)regional and transnational spaces of care) between Libya and Tunisia. Given a lack of data on the topic in North Africa, we developed a study on health mobilities and circulations from a South-South perspective. Based on a survey amongst Libyan patients (n = 205) in four private clinics and nine semi-structured interviews with health professionals in Sfax, we identified, how four key geopolitical periods shaped medical travel to this city: (1) initial diasporic exchanges facilitated by bilateral agreements; (2) an emerging medical tourism industry within private health services arising from the UN embargo on Libya; (3) the 2011 political crisis and arrival of war-wounded; and (4) therapeutic circulations and emerging transnational spaces of care resulting from the context of war.

Résumé initialement publié dans La Lettre de l’IRMC n°25, octobre-décembre 2019, parue en janvier 2020.

irmc

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook