Les sciences humaines et sociales en décembre 1989

CONFERENCES ET RENCONTRES CDTM/ CHARLES DE GAULLE

Mardi 5
18h15. JEAN-PAUL CHARNAY. Directeur du CERSC
« Centre d’études et de recherche sur les stratégies et les conflits ». Paris
« Géopolitique et géostratégie : application au monde contemporain ».
Mercredi 6
18h15. JEAN LACOUTURE. Journaliste et écrivain.
«Enquête sur l’auteur : l’autobiographie d ’un biographe»


COLLOQUE « ELITES ET POUVOIR POLITIQUE DANS LE MONDE ARABE »
Ce colloque est organisé à Tunis à l’hôtel Mechtel du 4 au 11 décembre par le CERES avec la participation d’André Martel, professeur à l’IEP d’Aix-en-Provence et de Jean-Paul Charnay, directeur du CERES. Université de Paris Sorbonne.

COLLOQUE « LES RELATIONS FRANCE-MONDE ARABE, DE NAPOLEON A DE GAULLE ».
L’Association des Etudes Internationales organise ce colloque du 9 au 11 décembre avec la participation de nombreuses personnalités, dont :
Léo Hamon, Khelifa Chaker, Jean Lacouture, Behi Ladgham, Georges Gorce, Mohsen Toumi, Karray Kossentini, Abdelkader Mehiri, Raouf Hamza, Sadok Belaid, Sophie El Goulli…


A L’AFFICHE

EXPOSITION
Le Club Culturel Tahar Haddad et le Service CultureL de l’Ambassade de France organisent du 16 au 27 décembre prochain l’exposition « Des artistes, un quartier, la Défense » dont le vernissage aura lieu à 17h le samedi 16 (ouvert à tous).
Parallèlement aura lieu au « Studio 87 » une série de projections vidéo sur le thème «lieu, espace et création» qui intéressera les architectes, plasticiens, urbanistes, spécialistes des problèmes de l’environnement…


SEMINAIRE MEDITERRANEEN SUR « L’OLIVIER, ARBRE DE CIVILISATION ET SYMBOLE DE PAIX EN MEDITERRANEE »
Séminaire organisé du 21 au 23 décembre par le club UNESCO-ALECSO de Kalaa-Kebira.

«CONNAISSANCE DE l’EDITION FRANÇAISE»
Séminaire organisé du 4 au 5 décembre à l’hôtel Belvédère par le Service Culturel de l’Ambassade de France (contacter Michel Berthaud tél. 283 355)

KATEB YACINE
Ecrivain algérien d’expression française, Kateb Yacine nous a quitté en octobre. Romancier, partageant une double culture, il s’est lancé dans une expérience de théâtre populaire arabe après s’être fait connaître en 1956 avec son premier roman Nedjma, aujourd’hui considéré comme un classique de la littérature maghrébine.

« Surmontant un patio de maison hantée (on s’y suicida en famille avant la guerre), la villa Nedjma est entourée de résidences qui barrent la route du tramway, au bas d ’un talus en pente douce, couvert d’orties; c’est un rez-de-chaussée de quatre pièces donnant sur un couloir, qui débouche d’un même côté vers un jardinet inculte et une terrasse, où l’on grimpe par un escalier vermoulu, pas plus solide qu’une échelle ; les murs écaillés ont des tons d’épave, dans un épais jaillissement de verdure ; au sommet du talus se dressent des marches de roc, émergeant de la broussaille que les bivouacs des vagabonds et des nomades ont tondue, calcinée, réduite à l’état de remblai, sans venir à bout des jujubiers et des cèdres penchés en arrière, coureurs éblouis à bout d ’espace et de lumière en un sprint vertical, le tronc dégagé, les branches tendues vers le sol, en l’épanouissement hérissé des figues de Barbarie, de l’aubépine, de l’airelle ; lointaines pourtant, les oranges tombent d’elles-mêmes au fond de ce frigidaire naturel ; un vieux chat y vient boiter les cent pas, pensif et calamiteux, fixant diaboliquement une toile d’araignée suspendue à sa moustache; cet orgueil de félin donne-t-il l’illusion d’être encagé en plein maquis par les démons de la canicule ? Tout le bombardement de midi, concentrant le feu, n’altère l’ombre touffue ni des irrésistibles succions, ni de son errance acharnée d ’incendie en quête d ’air; »

Extrait de NEDJMA, Paris Seuil, 1981, p. 65 et 66


Correspondances n°14, Centre de Documentation Tunisie-Maghreb, décembre 1989

IRMC

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
IRMC (13 décembre 1989). Les sciences humaines et sociales en décembre 1989. Le carnet de l'IRMC. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qi7w


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search