Revue des revues

 

ISLAM
THE MAGHREB REVIEW (volume 13, n° 1-2, 1988) publie les actes delà Conférence internationale sur “l’Islam et le Maghreb” tenue à Cambridge les 6 et 7 juillet 1987, où ont été abordées, en français et en anglais, les questions
relatives à la synergie des champs politiques et religieux et leur expression juridique.
C’est à une composante précise du droit, la notion de frontière, que la REVUE DU MONDE MUSULMAN ET DE LA MEDITERRANEE, (n° 48-49,1988/2-3, publié en février 1989, Paris Edisud), qui abandonne à partir de ce numéro son nom de Revue de l’Occident Musulman et de la Méditerranée, consacre ce numéro double intitulé “Le
Monde Musulman à l’épreuve de la frontière”. Très riche, cet ouvrage n’en néglige pas moins l’Islam asiatique (Inde,
Pakistan, Indonésie).
Pour sa part, FRANCE-PAYS ARABES, (n° 150, mars 1989) sous le titre de “l’Islam à la une”, aborde de façon superficielle, le cas libanais. L’intérêt de ce numéro réside dans une riche chronologie de 19 pages, retraçant les principaux événements qu’a connu le monde arabe durant le second semestre 1988. Il ne serait pas inutile non plus, suite à l’écho retentissant de ce qu’il est convenu d’appeler ‘l’Affaire Rushdie” de revenir sur un texte paru dans le numéro de janvier février 1989, de la REVUE JURIDIQUE ET POUTIQUE (42ème année, n° 1, Paris, Ediena). Bernard Cubertafond, dans “Islam et Démocratie”, se demande si l’Islam peut donner naissance à une conception spécifique de la démocratie. On signalera aussi que LES ANNALES Economies, Sociétés, Civilisations, (43ème Année, n°6, de novembre décembre 1988, éditées par Armand Colin) proposent, sous le titre de ‘Terres d’Islam”, des comptes rendus d’une vingtaine d ’ouvrages sur le monde arabe et musulman.
Rappelons enfin que le quotidien LE MONDE des 4,5,6,7,8,9,11,12,13 et 14 avril a consacré à l’Islam une série “L’Islam en fièvre”, faisant intervenir ses nombreux correspondants sur les pays et les zones géographiques qu’ils couvrent. Gilles Kepel répond, en guise de conclusion de la série, à une interview menée par trois journalistes du quotidien.

IMMIGRATION
Dans son numéro 260 du 9 au 15 janvier 1989, ACTUALITES MIGRATIONS, bulletin hebdomadaire de l’Office des Migrations Internationales (O.M.I.), se fait l’écho de la politique en matière d ’immigration menée par le Président François Mitterrand et offre une revue de la presse française . Dans son numéro double 264/265 (du 6 au 19 février 1989), ACTUALITES MIGRATIONS consacre un dossier spécial au trentième anniversaire du Fonds d’Action Sociale (F.A.S.)
“Entrée interdite” affirment Sophie Body-Gendrat, Bernard D’Hellencourt et Michel Rancoule dans un article, “…La législation sur l’immigration en France, au Royaume Uni et aux Etats Unis”, publié dans la REVUE FRANÇAISE DE
SCIENCE POUTIQUE, (vol. 39, n° 1, fév. 1989). La fermeture des frontières est proposée comme solution générale dans un contexte de crise économique, avec une redéfinition des modalités de l’intégration qui tienne compte des histoires nationales respectives.
C’est sur cet aspect du problème, dans une dimension française, régionale et partisane, que se penche HERODOTE (3ème-4éme trimestre 1988, ri° 50-51), dans un numéro spécial “La France, une Nation des citoyens”, “la citoyenneté: un choix?” se demande de Jacqueline Costa-Lascoux dans l’une des nombreuses contributions faites à cette revue.

FEMMES ET MODERNITE
Les questions relatives à la citoyenneté et à la nationalité sont reprises, dans une tout autre perspective et parmi d’autres thèmes (I Dans l’espace public II L’honneur, les alliances, III Le corps, l’identité) par PEUPLES MEDITERRANEENS, (n° 44-45, juil-déc. 1988), couvrant aussi bien certaines pays arabes (Tunisie, Algérie) qu’européens (Italie, France, Grèce), dans son numéro double intitulé “Les femmes et la modernité”. On lira avec intérêt le document relatif à un débat iranien entre des enseignantes et chercheuses à l’Université de Téhéran et “l’Organe de la Croisade pour la construction culturelle de l’Université” à propos de l’interdiction delà participation des femmes au concours de la faculté d’agronomie.
LES CAHIERS DE L’ORIENT, (premier trimestre 1989, n° 13) , choisissent d ’aborder le thème “Etre femme et arabe” par un titre volontiers provocateur, “Esthétique et éthique de la domination : le destin de la femme arabe”. Avec un article de Christian Poché sur la marginalisation de la femme en matière de musique, on retiendra celui de Juliette Minces sur une approche comparée des codes delà famille en Tunisie, en Algérie et en Egypte.

LES PUISSANCES ET LE MONDE ARABE
LA REVUE D’ETUDES PALESTINIENNES, diffusée par les Editions de Minuit, traite, dans son n° 31 printemps 1989, de “la politique de George Shultz au Proche-Orient”. Kathleen Christison aborde, en effet, l’épineux dossier sur lequel devra se pencher le nouveau président américain George Bush, tandis que deux mensuels arabes reviennent sur la politique soviétique au Moyen-Orient après la récente offensive diplomatique menée par Edouard Chevarnadze dans les pays arabes. En effet LE MONDE DIPLOMATIQUE n° 7 (d’avril 1989 édité en arabe), publie une analyse de Robert Tourdiev sur une “Conférence internationale pour la paix au Proche-Orient” et AL MOSTAKBAL AL-’ARABI (n° 122 d’avril 1989 édité à Beyrouth par le Centre d’Etudes sur l’Unité Arabe),en plus d ’un dossier sur l’avenir des relations entre l’Egypte et le monde arabe, aborde, par la plume de Mohammed Al-Atrach, les relations soviéto-arabes dans la perspective du conflit israëlo-arabe dont le dernier acte en date serait l’intifadha.

I N T I F A D H A
Celle-ci a évidemment donné lieu à de nombreuses publications, mêlant analyses, comptes rendus et cris d’indignation.
POUR LA PALESTINE (n° 25, premier trimestre 1989) publié par l’Association France-Palestine, consacre un dossier, somme de plusieurs articles courts, sur les “Territoires occupés”. La politique de l’O.L.P. au seuil des années 1989 est traitée de manière claire et concise par Emad Awwad dans DEFENSE NATIONALE (45ème année, mars 1989, éditée par le Comité d’Etudes de Défense Nationale).
On pourra aussi consulter avec intérêt, le travail de Mohammed Khaled Al-Azhari sur l’évolution de l’opinion publique européenne à l’égard de la question palestinienne entre 1948 et 1988. Cet article, et d ’autres sur l’intifadha, sont regroupés dans le numéro 57 de mars 1989 de la revue SHOU’N ARABIYYA, (publiée à Tunis par la Ligue des Etats Arabes), numéro dont la moitié traite de l’Unité Arabe.
Paul Balta aborde cette unité dans sa composante maghrébine ; dans CROISSANCE DES JEUNES NATIONS, n°314 de mars 1989), il répond à une longue interview, d’une grande clarté, menée par Hichem Ben Yaïche.

MEDIAS ET MONDE ARABE
Il n’est pas inutile, maintenant que modernité en matière de médias rime avec satellite, de ressortir le n°47de la REVUE DE l’OCCIDENT MUSULMAN ET DE LA MEDITERRANEE, daté du 1er trimestre 1988 mais paru tardivement, en octobre, et passé quelque peu inaperçu; il traite, dans sa totalité, des médias dans le monde arabe sous le titre de “Lunes industrielles”, traduction peu heureuse de “Akmar Istina’iya” (Satellites). Belkacem Mostefaoui décèle quelques brèches dans le monopole de l’audiovisuel exercé parl’Etat algérien et Douglas A. Boyd traite, en anglais.de “l’évolution des médias électroniques dans le Moyen Orient aujourd’hui”.
“Informatique arabe : le boom” est le constat qu’établit ARABIES (n° 28 avril 1989), dans un dossier qui aborde autant les aspects techniques liés à l’informatique, que les enjeux politiques et économiques déterminants dans la
réussite de projets de développement.
Pour ceux qui seraient particulièrement intéressés par ces sujets, INFORMATIQUE MONDE ARABE est un magazine nouvellement créé, (par Advanced Taarit Group, Tour Franklin 92081 Paris La Défense, France) qui élabore
des dossiers sur les constructeurs, les techniques et les pays arabes. Le n° 3 de janvier-février 1989 est consacré à l’Algérie.

AFRIQUE
On terminera ce rapide tour d’horizon par une courte incursion en Afrique pour annoncer PRESENCE AFRICAINE (n° 146, 2ème trimestre 1988) dont une centaine de pages célèbrent le “25ème anniversaire de l’organisation de l’Unité Africaine (1963-1988)”.
Dans son numéro 65 (tome 17, année 1989), MONDES EN DEVELOPPEMENT publie les actes du colloque “Religions, colonisation et décolonisation “tenu à Paris les 24 et 25 octobre 1987. Le Thème est abordé sous trois volets (1) Religions africaines, syncrétismes (2) Religions et colonisations en Afrique (3) Religions et libérations nationales, où sont traitées notamment les expériences de l’Algérie et de la Libye.
POLITIQUE AFRICAINE (n°33, mars 1989) procède à un “Retour au Burkina”, 18 mois après l’assassinat de Thomas Sankara. La politique controversée de “villagisation” en Ethiopie est analysée par Bernard Faye dans le n° 421 du Monde Diplomatique (avril 1989), qui, par ailleurs, sous le titre “d’Intolérance et Droits de l’Homme”, aborde
aussi bien l’intégrisme chrétien que musulman.

NOBEL
Naguib Mahfouz, qui a souffert de cette forme d ’intolérance est de nouveau à la “une” ; l’excellente revue littéraire LETTRE INTERNATIONALE (n° 20, printemps 1989) publie la traduction en français du discours de Naguib Mahfouz à Stockholm. C’est un trésor de modestie et de tolérance et une remise à l’honneur du Savoir et de la Justice, les deux piliers de sa civilisation pharaonique et islamique. 


Anthony FINAN


Paru dans Correspondances n°7, Centre de Documentation Tunisie-Maghreb, mai 1989

IRMC

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
IRMC (12 décembre 1989). Revue des revues. Le carnet de l'IRMC. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qi74


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search