Chronologie, la Tunisie au jour le jour. Mars 1989

27 février

  • Elections : Le nombre des circonscriptions électorales pour les prochaines élections a été fixé à 25 (les gouvernorats de Tunis et de Sfax ont été scindés en 2). Le nombre total des députés a été fixé à 141.
  • Tunisiens à l’étranger : Création d’un Conseil Supérieur de l’Emigration. Le Conseil sera composé des représentants de la colonie tunisienne, toutes catégories socio-professionnelles comprises et des représentants des ministères et des organisations concernés.

2 mars Elections présidentielles et législatives anticipées : Le Chef de l’Etat signe les décrets portant sur l’organisation des élections. La période de dépôt des candidatures est fixée du 4 au 19 mars, la campagne électorale se déroulera du 19 au 31 mars.

3 mars Elections : Conférence de presse du Ministre de l’intérieur annonçant la création d’une commission permanente de préparation matérielle des élections.

5 mars U.M.A. Ratification par la Mauritanie du Traité d’Union du Maghreb Arabe.

7 mars Elections t: Annonce officielle de la candidature de Zine El Abidine Ben Ali aux élections présidentielles.

8 mars

  • U.M.A. : Sadok Chaabane et Sadok Belaïd sont nommés représentants de la Tunisie au sein de la juridiction maghrébine prévue à l’article 13 du traité d’Union.
  • Elections : Moncer Rouissi est nommé directeur de la campagne électorale présidentielle.

9 mars

  • U.M.A. : L’Algérie ratifie le traité d’Union du Maghreb Arabe.
  • Social : D’importantes mesures ont été prises en faveur des assurés sociaux :
    – Avance de 10% et taux d’intérêt de 5% instaurés pour la location-vente des appartements occupés par la SPORLS.
    – Concernant la vente des logements Inoccupés, les taux d’intérêt sont passés de 8,25 à 5%.
    – Création d’une mutuelle des artistes créateurs.
    – Extension du régime de sécurité sociale des indépendants aux catégories littéraires et artistiques.
  • Ecole de base : 50MD supplémentaires vont être débloqués. L’examen de sixième sera supprimé à partir de 1993.
  • Emigration : Le Chef de l’Etat préside le Bureau Provisoire du Conseil Supérieur de l’Emigration.

10 mars Elections : Sur instruction du Président Ben Ali, Ahmed Mestiri est inscrit sur les listes électorales.

11 mars

  • Droits de l’Homme : 3ème Congrès delà Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme.
  • Emigration : Le chef de l’Etat met à la disposition des associations tunisiennes en France, un immeuble pour leurs activités. Les membres du Bureau provisoire du Conseil Supérieur de l’Emigration sont désignés.

13 mars Elections présidentielles : Officialisation de la candidature de Zine Ei Abidine Ben Ali par la Commission
Constitutionnelle.

14 mars Agriculture : Le Chef de l’Etat préside le Séminaire National sur l’Agriculture au cours duquel a été annoncée l’annulation des dettes contractées par Ses agriculteurs jusqu’à la fin décembre 1987 au titre des crédits dont le principal ne dépasse pas 1000 Dinars.

15 mars

  • Elections législatives : Publication des listes définitives.
  • Tunisie-O.L.P. : Concertation entre le Président Ben Ali et Yasser Arafat. Les délégations de PO.L.P. et des Etats Unis se rencontreront le 22 mars.

16 mars Mesures en faveur de l’agriculture : Création d’un Conseil national de la recherche et de la vulgarisation agricoles, dont le budget est fixé à 16 millions de dinars.
– Les droits de douane passent de 38 à 10% pour l’importation des pièces de rechange des tracteurs et la T.V.A. les concernant est annulée.
– Projet de fusion de la Banque Nationale de Développement Agricole et de la Banque Nationale de Tunisie.
– Augmentation des prix à la production : de 20 millimes le litre de lait, de 5 millimes le kg de tomates.

19 mars Ouverture de la campagne électorale.

20 mars

  • Fête de l’indépendance du 20 mars 1956 : le Président Ben Ali préside le défilé des forces armées et décore à titre posthume d’anciens dignitaires, militants et résistants : Moncef Bey, Cheikh Abdelaziz Thaalbi, Salah
    Ben Youssef, Mohamed Ali El Hammi, Tahar Sfar, Habib Thameur, Habib Bougatfa, Hédi Essaidi, Mokhtar Attia, Slaheddine Bouchoucha, Ali Zlitni, Mosbah Jarboui ainsi que de nombreux cadres de l’Etat et des personnalités de la société civile.
  • Grâce présidentielle : à l’occasion de la fête de l’indépendance 1246 condamnés de droit commun ont été grâciés ainsi que 35 des 90 inculpés du complot islamiste qui avaient été arrêtés en novembre 1987. Les détenus avaient commencé le 13 mars une grève de la faim interrompue 5 jours plus tard.
  • Jeunesse : ouverture par le Président Ben Ali du “Forum national du dialogue avec la jeunesse”.

21 mars Fête de la jeunesse : Le Chef de l’Etat préside les festivités de la fête de la jeunesse.

23 mars Mesures sociales : Exonération des dettes sur les taxes sur la valeur locative dont le taux n’excède pas 15 dinars. L’indemnité mensuelle des “omdas” passe de 117 à 160 dinars.

24 mars

  • Développement régional : Le Président Ben Ali signe le décret octroyant les fonds nécessaires aux Gouverneurs. L’informatisation sera étendue à l’ensemble des administrations des gouvernorats avant la fin avril. Les procédures des créations d’entreprises seront simplifiées.
  • Culture : Ouverture à Sfax du Festival National du Théâtre Professionnel.

Chronologie initialement parue dans Correspondances n°6, Centre de Documentation Tunisie-Maghreb, avril 1989

IRMC

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
IRMC (9 décembre 1989). Chronologie, la Tunisie au jour le jour. Mars 1989. Le carnet de l'IRMC. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qi6u


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search