Appel pour séjour de recherche – L’exctractivisme des ressources naturelles en Amérique latine et au Maghreb

Extractivism.de est un projet de recherche collaborative financé par le ministère fédéral allemand de l’éducation et de la recherche (BMBF). Le projet est basé à l’Université de Kassel et à l’Université Philipps de Marburg. Son objectif principal est d’étudier l’extractivisme des ressources naturelles en Amérique latine et au Maghreb. Extractivism.de accepte les demandes de bourses de résidence pour les chercheur.se.s hautement qualifié.e.s. Les bourses sont financées pour une durée maximale de trois (3) mois à Marburg et/ou Kassel, de mai à décembre 2022. Les candidat.e.s sont censé.e.s contribuer à la construction de la théorie et développer de nouvelles approches pour aborder la conceptualisation et l’enquête plus large de l’extractivisme et des sociétés rentières, avec un accent empirique sur l’Amérique latine et/ou l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, si possible.

Dates importantes :

• Date limite de dépôt des candidatures : 31.03.2022

• Résultats attendus de la sélection : 15.04.2022

• Début de la bourse au plus tôt : 01.06.2022

 

Champ thématique d’Extractivism.de :

Les ressources naturelles et les matières premières sont parmi les moteurs les plus critiques de l’économie mondiale. De nombreux pays du Sud dépendent de l’extraction et de l’exportation de ces ressources pour leur développement socio-économique. Extractivism.de se concentre sur les sociétés d’Amérique latine et du Maghreb pour étudier, explorer et conceptualiser l’extractivisme en tant que modèle de développement qui impose des modèles socio-économiques particuliers. Évitant les pièges de la littérature traditionnelle, le projet vise à comprendre les sociétés extractivistes non pas comme des déviants de la voie de développement occidentale mais dans leur propre logique et particularités. Compte tenu des nombreux défis qui nous attendent en raison de la crise climatique, il est crucial de saisir ce que signifie la durabilité pour les pays dont le développement dépend des revenus des matières premières au lieu de l’innovation, de l’investissement, de la diversification ou du travail productif. Extractivism.de explore le “côté obscur de la durabilité” concernant les pays du Sud et leurs modèles de développement socio-économique. Comme question directrice générale, le projet se concentre sur la manière et les conditions dans lesquelles les crises au sein du modèle de développement axé sur les ressources naturelles contribuent, accélèrent ou finalement nient le changement social ? Nous combinons une solide approche empirique avec un travail théorique, en reliant la recherche sur le terrain et les données primaires avec une analyse qualitative et quantitative – offrant une comparaison transrégionale. L’objectif est de développer de nouvelles théories et méthodes dans les études transrégionales, en cherchant à savoir si et pourquoi des modèles similaires de changement
social ou de résilience émergent dans des différentes régions du monde, malgré des différences culturelles, sociales ou religieuses significatives.

Au cours de sa première année, le projet de recherche collaborative se concentre sur la conceptualisation et la construction théorique de l’extractivisme en tant que modèle de développement. Dans les années suivantes, le projet approfondira son agenda sur deux autres domaines thématiques : le lien entre les ressources naturelles et les sociétés et l’extractivisme et l’habitus culturel. Un futur appel à candidatures sera publié dans les années à venir sur ces domaines thématiques.

Portée des séjours de recherche :

Les candidat.e.s sont censé.e.s contribuer à la construction de la théorie et au développement d’approches innovantes pour aborder l’extractivisme et les sociétés rentières en tant que modèle en développement, avec un accent empirique possible sur les pays de l’Amérique latine et/ou du MoyenOrient. Nous sommes particulièrement intéressés par des analyses approfondies des modèles de développement au sein des sociétés extractivistes concernant les classes, le genre, les institutions politiques et économiques, la culture et le comportement international. Cette première série de bourses prévoit d’identifier des groupes de facteurs liés aux questions suivantes :

• Quelles perspectives théoriques et conceptuelles permettent de saisir l’extractivisme comme modèle de développement ?

• Quel est le rôle des facteurs politiques, économiques, sociaux et culturels dans l’émergence, la persistance et la crise de l’extractivisme ?

• Comment le modèle de développement peut-il être exploré méthodiquement ?

Un accent particulier est mis sur les perspectives mettant en évidence les moteurs mondiaux et les variations transrégionales de l’extractivisme. Les propositions de bourses doivent donc aborder ces questions de recherche d’une manière ou d’une autre. Pour plus d’informations sur le projet, accédez à : www.extractivism.de.

Exigences et conditions :

La bourse est ouverte aux chercheur.se.s exceptionnel.le.s titulaires d’un doctorat en sciences sociales et humaines, notamment en économie, sociologie, sciences politiques, relations internationales, anthropologie et histoire. Le comité scientifique fondera sa sélection sur l’excellence et la réputation universitaires, les publications, l’expérience dans le domaine de la recherche et la qualité du projet soumis. En outre, les candidat.e.s doivent être familiarisé.e.s avec au moins une langue du projet : anglais, allemand, espagnol, français ou arabe. Les boursier.ère.s recevront une compensation financière compétitive, dont le montant dépendra de la situation particulière du.de la candidat.e retenu.e. En outre, Extractivism.de fournit un soutien familial.

Pendant leur bourse, les candidat.e.s sont censé.e.s résider à Kassel ou à Marburg, participer aux activités et aux événements du projet tout en s’engageant dans la recherche avec les autres membres de l’équipe.

Extractivism.de s’engage à respecter l’égalité des sexes, l’inclusion sociale, la diversité et les politiques d’action positive. Par conséquent, les candidat.e.s originaires du Sud ou appartenant à une minorité sont particulièrement Bienvenu.e.s. En outre, Extractivism.de offre différents moyens de publier les résultats de la recherche et les boursier.ère.s sont encourage.e.s à prendre part aux plateformes de médias sociaux du projet pour diffuser leurs recherches ou tout autre contenu scientifique.

Demande :

Les documents suivants sont requis en anglais, français ou espagnol :

• Le formulaire de candidature,

• Une lettre de motivation expliquant pourquoi votre projet est adapté et quelles sont vos attentes,

• Un bref CV (cinq pages maximum), comprenant une liste de publications liées au projet,

• Une copie du certificat de doctorat,

• Proposition de recherche avec calendrier de recherche, plan de travail et résultats attendus (max. 2 500 mots). Les candidatures doivent être envoyées par voie électronique en un seul PDF à fellows@extractivism.de.

 

English version : Extractivsm_Call for Fellows

IRMC

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search