Archives de catégorie : Pays

Apprendre l’arabe à Tunis

A Zahia Guefsi qui a formé des générations d’étudiants et de professeurs d’arabe à Tunis, partie trop tôt à l’été 2012.

Et non le Maghreb n’est pas seulement francophone ! Il l’est d’ailleurs de moins en moins… Engager des recherches sur le Maghreb dispense difficilement de manier, un tant soit peu, la langue arabe, ou plutôt les langues arabes, « dialectal » (parlé) et « littéraire » (écrite). La tradition française entraine les chercheurs avides de langue arabe à Damas ou au Caire, sautant à pied joint au-dessus du Maghreb, là où il est pourtant divulgué un très bon enseignement de l’arabe pour les étrangers.

Depuis Tunis, l’institut principal qui enseigne l’arabe littéraire et dialectal tunisien est l’Institut Bourguiba pour les langues vivantes (anciennement « Bourguiba school »). Deux formules pour chaque langue : des sessions intensives de deux mois et demi (5h par matinée) ou des cours du soir à raison de deux fois par semaine. Des sessions estivales de un mois permettent aux travailleurs ou étudiants de passer l’été en stage d’arabe à Tunis.

Pour un apprentissage conjoint de ces deux variétés de l’arabe, le ministère de l’Enseignement supérieur français délivre chaque année une dizaine de bourses pour étudiants arabisants qui permettent de passer une année à Tunis. Durant une année, les étudiants renforcent leur maitrise de l’arabe littéraire sur les bancs de l’Université de la Manouba (Tunis) et lors de cours de soutien octroyés par des professeurs d’arabe de cette même université ; parallèlement, une initiation à l’arabe dialectal est offerte par une professeure particulière, ancienne directrice de la section langue arabe de l’Institut Bourguiba pour les langues vivantes.

Deux autres formules existent à Tunis pour l’enseignement de l’arabe dialectal tunisien : les « sœurs blanches » délivrent des cours à raison de deux fois par semaine (soir ou journée) via une méthode particulière et qui fait ses preuves, celle de professeurs en binôme : une sœur blanche et une/un tunisien(ne), de CD audio et de textes adaptés  (Centre d’études d’arabe – Soeurs blanches ; 9, rue Raspail, Tunis, Montfleury, Tel : 71 331 970).

Enfin, l’école privée Kallaline, place des potiers, octroie des cours d’arabe tunisien tous niveaux, à raison de deux cours par semaine. Une méthode très bonne et des professeures diplômées notamment de l’université de la Manouba, nous permettent de conseiller cette école pour apprendre l’arabe dialectal tunisien. Deux sessions semestrielles par an (octobre-janvier/ février-mai). Le directeur de l’école, Bernhard Reiss : 00216 24 382 322

Il existe aussi la possibilité de suivre des cours particuliers d’arabe, littéraire ou dialectal. Pour cela, nous restons à votre disponibilité pour des contacts de professeurs agrégés d’arabe.
Merhababikoum !